Mobile Menu

La règle des 3 clics : que faut-il en retenir ?

23 / 11 / 2015
Ergonomie

Souris ordinateur

Vous avez peut-être déjà entendu parler de la fameuse règle des trois clics (« Three-click rule » en anglais). Elle stipule que l’internaute doit pouvoir accéder à n’importe quelle information présente sur un site web à 3 clics de souris maximum de la page d’accueil.

Qu’est-ce que ça veut dire ?

Le principe de cette règle est d’expliquer que plus l’internaute doit rechercher une information sur le site, moins il est satisfait. Il faudrait donc pouvoir trouver l’information recherchée en 3 clics maximum.

Cette restriction s’est développée au début de la conception web, lorsque les débits internet ne permettaient pas un passage rapide d’une page à l’autre. Proposer un grand nombre d’informations tout de suite permettait d’éviter le chargement de différentes pages. Cependant le travail de recherche d’informations n’en était pas pour autant simplifié…

Si l’internaute doit cliquer de nombreuses fois, passer d’un lien à un autre pour atteindre son information, il peut effectivement être mécontent et préférer quitter le site. Il est certain que ce n’est pas agréable de se retrouver sur un site sur lequel nous devons cliquer de nombreuses fois pour essayer de trouver l’information recherchée, et de finalement abandonner.

Cependant il ne faut pas réduire à tout prix le nombre de clics !
La réduction du nombre de clics revient à complexifier la navigation de votre site. Vous allez proposer plus d’informations sur vos pages et donc solliciter beaucoup plus les ressources cognitives de l’internaute.

D’après Jeffrey Zeldman (un web designer influent et réputé), la règle des trois clics repose sur « l’utilisation que les gens font du Web ». S’attacher à appliquer cette loi aiderait à créer des sites structurés de manière logique et intuitive. Il admet cependant que c’est uniquement une recommandation : rien n’oblige à la suivre !

Pourquoi ne faut-il pas appliquer scrupuleusement cette règle ?

Tout d’abord aucune étude ne vient prouver cette règle. Ensuite c’est une loi bien trop réductrice qu’on ne peut pas suivre à 100 %.

Les utilisateurs ne quittent pas votre site après 3 clics

L’étude réalisée par User Interface Engineering, présentée dans l’article « Testing the Three-Click Rule » montre que les internautes n’ont pas tous besoin du même nombre de clics pour atteindre leur objectif. Mais ils ont également constaté que la majorité des internautes ne quitte pas un site après 3 clics.

Leur analyse révèle qu’il n’y a pas plus d’internautes qui abandonnent la réalisation de leur objectif après 3 clics qu’après 12 !

Idem, leur analyse met en évidence que la satisfaction de l’utilisateur n’est pas liée au nombre de clics.

L’important pour l’internaute est d’atteindre leur objectif, pas le nombre de clics.

Mieux vaut 2 clics simples qu’un clic compliqué

Réduire à tout prix le nombre de clics revient à complexifier l’arborescence du site, en particulier pour les sites riches en contenus. Un site e-commerce peut proposer un très grand nombre de produits : il est donc important de faciliter la recherche de l’internaute.

Par exemple : Baptiste souhaite acheter un blender sur un site e-commerce sans passer par le moteur de recherche. Il le trouvera plus facilement s’il est rangé dans « Electroménager > Robot culinaire > Blender » que s’il se trouvait directement dans « Electroménager » ou dans « Electroménager > Robots ».
En effet Baptiste devra moins « ‘réfléchir » sa navigation sera plus efficace et intuitive.

L’objectif est de permettre à l’internaute d’atteindre facilement et rapidement son but !

Aller plus loin : Article du blog Ergonomie Interface
ou lisez l’excellent « Ergonomie web : Pour des sites web efficaces » de Amélie Boucher, Edition Eyrolles