Mobile Menu

Comment choisir son nom de domaine ?

12 / 08 / 2015
Veille

Brainstorming ; choisir son nom de domaine !

Vous souhaitez réaliser le site de votre entreprise, mais vous ne savez pas quel nom de domaine choisir ? Prenez le temps ! C’est une des premières étapes de votre projet web et elle est importante.
Commençons d’abord par le commencement :

C’est quoi un nom de domaine ?

On peut dire en simplifiant les choses que c’est l’adresse de votre site web. Elle lui permet d’être accessible par les navigateurs (Mozilla Firefox, Google Chrome, Safari, Internet Explorer…) et donc par les internautes.

Tout ordinateur connecté à Internet possède une adresse IP, composée d’une suite de chiffres permettant de l’identifier. Chaque adresse IP peut correspondre à un nom de domaine. La correspondance entre le nom de domaine et l’adresse IP est assurée par le DNS (Domain Name System, système de noms de domaine).

C’est pourquoi lorsque l’on indique dans son navigateur l’adresse d’un site (de type : www.oboqo.com), le DNS va rechercher l’adresse IP correspondante, trouver son emplacement dans le réseau et en rapporter les informations, c’est-à-dire le site tel que vous pouvez actuellement le visualiser.

Un nom de domaine est composé au minimum d’un nom et d’un suffixe (l’extension) auxquels peuvent être ajoutés un ou plusieurs préfixes (comme par exemple « www »).

Un nom de domaine simple à retenir

C’est le nom de votre marque : vous allez communiquer sur votre nom de domaine et vos internautes le retiendront. Il est donc important qu’il attire l’attention et soit facile à retenir.

Vous devez simplifier au maximum votre pensée afin de choisir un nom de domaine court, mémorisable rapidement. De plus vous éviterez ainsi les fautes d’orthographe !

N’oubliez pas de prendre en compte la concurrence : il vous faut un NDD qui se différencie afin d’éviter toute confusion possible pour les internautes.

Choisir l’extension adaptée

L’extension de votre nom de domaine est à choisir soigneusement en fonction de votre cible. Votre cible est uniquement française ? Optez pour le .fr, au contraire elle est allemande, partez sur monnomdedomaine.de
Le .com sera plus adaptée pour une cible internationale.

De nouvelles extensions existent depuis quelques années maintenant : .aero, .alsace, .hotel, .paris, .pro, .finance…

Ces extensions sont généralement plus chères, mais elles peuvent être très intéressantes.
Par exemple votre activité est très localisée : elle se concentre uniquement sur Paris, l’extension « .paris » sera très adaptée.

Remarque : attention si vous souhaitez choisir un nom de domaine pour l’international ! Contrôlez au préalable qu’il ne possède pas de signification différente à l’étranger, surtout dans les pays que vous visez (autre sens, mot grossier, ridicule ou encore négatif).

Est-ce que je mets des tirets dans mon nom de domaine ?

Les tirets offrent l’avantage de simplifier la lecture du nom de domaine : il est plus facile de distinguer deux mots, surtout si la dernière lettre est identique à la première du mot suivant.

Cependant les noms de domaine sont amenés à être épelés, ce qui peut être contraignant, notamment au niveau de la compréhension entre tiret (le tiret du 6) et underscore (le fameux tiret du 8 ; qui d’ailleurs ne peut pas être utilisé dans un nom de domaine !), mais cela ajoute également des caractères dans votre NDD.
Les internautes les oublient souvent ou alors ils les placent au mauvais endroit…

Par ailleurs, les moteurs de recherche distinguent les mots, même sans tiret.

… Et des accents ?

Il est possible de réserver des noms de domaine avec des accents depuis 2012. Si cela vous intéresse, vous devez savoir que :

  • Ce n’est pas encore une habitude de saisir des accents dans les URLs,
  • Les accents ne sont pas utilisés partout dans le monde,
  • Le nom de domaine sera plus difficilement mémorisable,
  • C’est plus compliqué à mettre en place techniquement donc plus cher,
  • Augmentation du risque de choisir un nom de domaine déjà utilisé.

Chez Oboqo, nous vous le déconseillons, sauf pour éviter le cybersquattage*.

*« cybersquatting » en anglais : pratique consistant à réserver un nom de domaine correspondant à une marque, afin de le revendre plus tard à cette même marque, ou bien pour lui nuire ou tirer profit de sa notoriété.

J’utilise des mots-clés pour composer mon Nom de domaine ?

C’est une question qui revient régulièrement : faut-il choisir d’utiliser des mots-clés ou simplement le nom de sa marque ?

Chaque solution présente ses propres avantages.

La stratégie EMD, un nom de domaine composés de mots-clés

Cette stratégie est intéressante pour :

  • Faire comprendre votre activité en un coup d’œil : l’internaute comprend la thématique de votre site simplement en lisant votre NDD.
  • Faciliter la mémorisation de votre nom de domaine : les mots du langage courants sont plus simples à retenir.

Attention, la pratique du EMD (ou « Exact Match Domain », nom de domaine à mot-clé) n’est pas toujours recommandée d’un point vue SEO ; les noms de domaine sont très bien pris en compte par Google, mais il faut rester prudent.

La stratégie de branding, un nom de domaine reprenant votre nom de marque

Ce choix est avantageux pour :

  • Faire preuve d’originalité : vous pouvez marquer les esprits avec un nom de marque original et mettre en avant votre identité propre.
  • Communiquer : vous pourrez ainsi développer une stratégie autour de votre nom de marque. Il est très important de travailler votre branding (gestion de sa marque, et plus particulièrement de son image de marque).
  • Rassurer l’internaute : si votre stratégie marketing est efficace, vous pourrez gagner la confiance de l’internaute, qui préférera faire appel à une marque reconnue qu’à une société difficilement identifiable.
    Exemple : selon vous l’internaute sera plus rassuré par « lunettespacheres.fr » ou par « ray-ban.com » ?

La solution idéale est de réussir à trouver un nom de domaine combinant votre nom de marque et un mot-clé. C’est le choix à privilégier car vous travaillerez ainsi votre image de marque tout en l’associant à votre activité !
Exemple : Voyages-sncf.com

Demander l’avis de votre entourage

Une fois que vous avez fait votre choix, confrontez-le à l’avis de vos proches.

  • Entendent-ils la même chose que vous ?
  • Le trouvent-ils simple à mémoriser ?
  • Arrivent-ils à l’orthographier correctement ?
  • Est-il assez lisible pour eux ?
  • Trouvent-ils qu’il est original ? Positif ?

J’ai choisi mon nom de domaine, mais est-il libre ?

Vous avez trouvé LE nom de domaine pour votre site, mais avez-vous vérifié sa disponibilité ?

Il est libre ? Super, mais contrôlez tout de suite s’il n’est pas déjà utilisé avec d’autres extensions !

En effet cela pourrait vous portez préjudice :

  • Votre publicité pourrait profiter à un éventuel concurrent,
  • Votre marque pourrait subir la non-popularité d’un autre site,
  • Vous pourriez perdre des internautes, arrivés ailleurs que sur votre site.

Nous vous conseillons de réserver les extensions les plus courantes pour votre nom de domaine et de mettre en place une redirection 301 entre ces noms de domaine et celui choisi.
Pourquoi ? Tout simplement pour d’éviter de :

  • Vous faire piquer vos noms de domaine par des concurrents peu scrupuleux ou par une société étrangère dans un domaine tout à fait éloigné,
  • Devoir les racheter plus tard à des prix astronomiques à des petits malins.

L’idéal serait même de réserver des noms de domaine proches : votre nom de domaine au pluriel, avec des tirets… Cela évitera les confusions pour vos internautes, et au moins vous ne prendrez aucun risque.

Comment vérifier ? Pour contrôler la disponibilité d’un nom de domaine nous avons l’habitude d’utiliser www.gandi.net. L’outil permet de vérifier la disponibilité, tout en vous indiquant les autres extensions disponibles et le prix annuel à payer.
Nous choisissons généralement de prendre les noms de domaine chez eux. Nous préférons séparer l’hébergement et la gestion de nom de domaine.

Si le nom de domaine souhaité est déjà pris et que vous désirez savoir par qui, vous pouvez utiliser un WHOIS**. Nous vous conseillons : www.whois-raynette.fr.
Peut être que le nom de domaine est réservé mais qu’il n’est pas utilisé : vous pourriez donc le racheter.

**contraction de l’anglais « who is ? » : un annuaire répertoriant les informations techniques et légales d’un nom de domaine.

Enfin je peux enregistrer mon nom de domaine !

Maintenant que vous avez choisi un nom de domaine disponible, vous devez le réserver. Pour cela il faut vous tourner vers un registrar, une société gérant la réservation, l’enregistrement et les dépôts d’un nom de domaine. Il ne faut pas confondre avec les registrars avec les hébergeurs, chargés du stockage en ligne des données de votre site, bien que ces derniers proposent souvent les deux services. Nous vous conseillons Gandi, voire OVH.

Vous devrez simplement renseigner vos coordonnées et vos références bancaires afin de régler la réservation. Le temps d’enregistrement est rapide : votre nom de domaine est réservé pour 1 an !

Attention à ne pas oublier de repayer chaque année votre nom de domaine, au risque de le perdre…

En bref, votre nom de domaine doit être court, facile à retenir et à prononcer, pertinent et surtout disponible !

Source photo : Flickr