Mobile Menu

6 plugins WordPress indispensables qui vont vous faciliter la vie

09 / 10 / 2015
Intégration, Sécurité & réseau, WordPress

WordPress plugin

Lancé en 2003 comme moteur de blog, WordPress est aujourd’hui largement employé dans la conception de sites web très divers et toujours plus complexes. La forte popularité de ce CMS provient entre autres de l’immense choix de plugins mis à disposition par la communauté (plus de 40 000 à ce jour). Nous en avons sélectionné six qui nous paraissent les plus importants et qui vous feront gagner un temps précieux sur la création et la maintenance de votre site.

Contact Form 7 pour les formulaires

Pour la grande majorité des sites vitrines, l’objectif principal est d’être contacté par l’internaute, généralement par téléphone ou par mail. Aujourd’hui, rares sont les sites qui ne disposent pas d’un formulaire de contact. Se contenter de donner une adresse mail sur son site est une fausse bonne idée : non seulement cela ne donnera pas une image très professionnelle de votre entreprise, mais vous vous exposerez en plus à une vague de spam, certains robots étant très friands d’adresses mail laissées à la vue de tous.

Que ce soit pour une demande d’informations, une soumission de candidature, une réservation ou encore une demande de devis, l’extension Contact Form 7 remplira à merveille sa mission : récupérer les données entrées par l’internaute dans le formulaire pour vous les envoyer par mail. Vous pouvez facilement créer votre formulaire en sélectionnant les champs à afficher (type de champ, intitulé, caractère obligatoire, fichier joint …), et composer ensuite le mail à envoyer au destinataire souhaité.

Édition du mail reprenant les champs du formulaire dans Contact Form 7

Édition du mail reprenant les champs du formulaire dans Contact Form 7

Il est possible de créer autant de formulaires que vous le souhaitez sur votre site. Leur affichage est géré grâce à des shortcodes à insérer sur votre page ou article. L’extension dispose même d’un protection anti-spam intégrée : il vous suffit de renseigner les clés API obtenues sur votre compte Google reCaptcha pour pouvoir afficher le bouton « Je ne suis pas un robot » sur vos formulaires. Vous pouvez aussi coupler Contact Form 7 à d’autres plugins pour lui ajouter des fonctionnalités supplémentaires.

Voici un petit formulaire de démonstration créé avec Contact Form 7 pour cet article. Vous pouvez entrer un nom et votre adresse mail pour le tester : il a été configuré pour que le mail soit envoyé à votre adresse (si vous ne le recevez pas, vérifiez votre courrier indésirable).

* Champs obligatoires

Gratuit et très simple à utiliser, le plugin Contact Form 7 est également très riche et peut être utilisé pour créer des formulaires complexes si l’on creuse un peu sa documentation en ligne et que l’on est un minimum à l’aise en HTML / CSS.

Lien : https://fr.wordpress.org/plugins/contact-form-7/

Yoast SEO pour le référencement

Avoir un beau site qui soit à la fois ergonomique, utile et bien conçu est une très bonne chose, mais cela ne sert à rien si les internautes ne le trouvent pas ! Le référencement (ou SEO) est l’ensemble des actions qui permettent à votre site d’être plus visible sur les moteurs de recherche. On distingue les actions « on-site » (optimisation du code et des contenus) et « off-site » (liens vers votre site, popularité) qui doivent se compléter pour un référencement efficace.

Sur WordPress, vous pouvez gérer une bonne partie des actions « on-site » grâce au plugin Yoast SEO. Voici les principales fonctionnalités proposées par la version gratuite :

  • Définir le contenu de la balise <title> et de la méta description pour chaque page, article et catégorie (avec un aperçu du rendu sur Google)
  • Mettre en place des règles d’écriture automatique pour les balises <title> et méta description de tous les types de page du site (pages, articles, catégories, archives, index, 404, recherche…)
  • Gérer la balise méta robots individuellement pour indiquer aux robots de ne pas indexer une page en particulier (« noindex »)
  • Mettre en place un fil d’Ariane optimisé
  • Créer et configurer un sitemap XML
  • Définir une URL canonique pour une page ou un article
  • Désactiver les archives par date ou par auteur
  • Rediriger l’URL d’une pièce jointe vers l’URL du parent
  • Indiquer à Google l’ensemble des profils de réseaux sociaux liés à votre site
Options de Yoast SEO sur la page d'édition d'un article ou d'une page du site

Options de Yoast SEO sur la page d’édition d’un article ou d’une page du site

La version premium est disponible au prix de 89 $ par site. Elle inclut un gestionnaire de redirection et des tutoriels vidéos. La version gratuite, déjà très complète, conviendra parfaitement dans la grande majorité des cas.

Évidemment, il ne suffira pas d’installer Yoast SEO pour que votre site soit bien référencé. Ce plugin est un outil permettant d’effectuer des actions d’optimisation plus rapidement et plus facilement, mais il ne remplace en aucun cas une stratégie de référencement qui nécessite de la réflexion en amont et un suivi permanent (contactez-nous si vous avez besoin d’être accompagné dans cette démarche).

Lien : https://fr.wordpress.org/plugins/wordpress-seo/

iThemes Security pour la sécurité

WordPress est une cible prioritaire pour les pirates et autres spammeurs. Ce CMS étant le plus répandu sur le web, il est aussi le plus exposé aux attaques : la moindre faille découverte dans le code d’un plugin ou d’un thème peut causer de graves problèmes sur des milliers de sites en l’espace de quelques heures ! Il est donc indispensable de bien protéger votre site contre ces attaques, et notamment contre les tentatives d’intrusion qui peuvent causer des dégâts irréversibles sur vos fichiers et votre base de données.

Le plugin iThemes Security répond à la plupart des problématiques de sécurité sur WordPress. Il permet par exemple de protéger votre back-office en dissimulant l’URL de connexion et en bloquant les attaques par force brute (tentatives répétées de connexion en testant toutes les combinaisons possibles). Il vous alerte également par mail quand un fichier a été modifié sur votre FTP, ce qui vous permet d’identifier rapidement les éventuelles intrusions pour agir avant que le code malveillant ne soit exploité.

Configuration de la protection contre les attaques par force brute dans iThemes Security

Configuration de la protection contre les attaques par force brute dans iThemes Security

iThemes Security corrige aussi certaines faiblesses connues sur WordPress (édition de fichiers en ligne, identifiant de l’administrateur…) et permet de bloquer les adresses IP générant un trop grand nombre d’erreurs 404, ce qui peut correspondre à une recherche de fichiers sensibles contenant des failles exploitables. Il peut forcer les administrateurs à utiliser un mot de passe fort, propose l’utilisation d’une liste noire des adresses IP suspectes et intègre même un système de sauvegarde automatique de la base de données.

Disponible gratuitement, le plugin iThemes Security existe aussi dans une version « pro » proposant d’autres fonctionnalités intéressantes comme l’identification en deux temps, la comparaison en ligne des fichiers de WordPress pour détecter les changements malveillants, ou encore l’intégration de Google reCAPTCHA. Cette version payante est vendue sous forme d’abonnement à l’année. La version gratuite sera largement suffisante pour sécuriser votre site contre la plupart des attaques connues, en complément d’une mise à jour régulière de WordPress et de vos plugins, ainsi que de l’utilisation de mots de passe solides pour votre back-office, votre FTP et votre base de données.

Lien : https://fr.wordpress.org/plugins/better-wp-security/

WPML pour le multilingue

Malgré ses nombreuses fonctionnalités de base, WordPress n’intègre pas certaines options pourtant cruciales sur une partie des sites web. C’est le cas du multilingue qui n’est pas géré nativement par le CMS et dont la mise en place manuelle peut vite devenir un véritable calvaire, même pour un très bon développeur. Heureusement, il existe là aussi une série de plugins qui répondent à cette problématique, dont l’excellent WPML que nous utilisons quotidiennement chez Oboqo.

Gestion des traductions de pages avec WPML

Gestion des traductions de pages avec WPML

Voici un aperçu des possibilités offertes par WPML :

  • Gestion des traductions sur tous types de contenus : pages, articles, taxonomies, menus personnalisés, widgets, médias…
  • Possibilité de scanner les fichiers du thème et des plugins et de traduire les chaînes de caractères trouvées
  • Sélecteur de langue personnalisable permettant de changer la langue de la page sans devoir repasser par l’accueil du site
  • Compatible avec tous les thèmes et plugins utilisant l’API WordPress
  • Possibilité d’avoir une arborescence différente selon la langue, par exemple pour faire une version allégée du site dans une certaine langue
  • Option pour masquer une langue aux utilisateurs non connectés (utile pour les langues dont la traduction est en cours)
  • Choix du format d’URL de langue (répertoire, paramètre ou domaine différent)
  • Détection de la langue du navigateur (option facultative)
  • Synchronisation des menus entre les différentes langues
  • Liens collants (pour éviter les erreurs 404)

Contrairement aux extensions présentées précédemment, celle-ci n’existe qu’en version payante. Mais compte tenu du gain de temps énorme que représente ce plugin par rapport au développement d’un système multilingue, nous ne pouvons que vous conseiller de vous le procurer si vous avez besoin d’un site WordPress en plusieurs langues. Utilisable sur un nombre illimité de sites une fois acheté, il est disponible pour 79 $ avec mises à jour et assistance incluses pendant 1 an (comptez 195 $ pour en bénéficier à vie).

Lien : https://wpml.org/fr/

WP Rocket pour la rapidité

Le temps de chargement des pages, parfois négligé lors de la conception d’un site, est pourtant un point central de l’expérience utilisateur. C’est d’ailleurs l’un des (nombreux) critères de pertinence de Google pour classer les sites dans les résultats de recherche. Votre site, aussi ergonomique soit-il, perdra beaucoup d’internautes si ses pages mettent trop de temps à charger. Il est possible de tester la vitesse moyenne de chargement d’un site sur ordinateur et sur mobile grâce à l’outil PageSpeed Insights de Google.

Sur WordPress, il existe de nombreux plugins plus ou moins efficaces permettant de mettre les pages de votre site en cache et ainsi réduire le temps de chargement de manière significative. Chez Oboqo, nous utilisons le plugin français WP Rocket. En plus d’un système de cache performant, il propose aussi plusieurs options intéressantes pour améliorer les performances d’un site, comme le LazyLoad (les images chargées sont uniquement celles affichées à l’écran) ou encore la minification qui permet d’alléger considérablement le poids des fichiers statiques.

Options de base de WP Rocket comprenant notamment le LazyLoad et la minification

Options de base de WP Rocket comprenant notamment le LazyLoad et la minification

Tout comme WPML, le plugin WP Rocket n’est disponible qu’en version payante. Comptez 39 $ pour un site, 99 $ pour 3 sites et 199 $ pour une utilisation illimitée (avec mises à jour et support inclus pendant 1 an, la licence étant renouvelable).

Lien : http://wp-rocket.me/fr/

Toolset Types pour un site sur mesure

WordPress repose sur un système de pages et articles possédant une zone de contenu facilement éditable sans connaissances particulières en HTML et CSS. Ce système, bien que très pratique, a ses limites notamment en terme de design : il est difficile de concevoir dans une même page des zones de contenu distinctes, à moins de créer directement dans l’éditeur une structure HTML pour imbriquer ces zones et les positionner en CSS grâce à des classes et identifiants. Cela reste peu pratique, surtout si le contenu du site est édité par des personnes ayant peu de connaissances dans ces langages.

De même, les pages et articles peuvent aussi présenter des limites dès lors que l’architecture du site se complique : on peut avoir besoin d’un troisième type de post qui ne correspond ni au modèle de page ni au modèle d’article (exemple : un type « œuvres » pour un site d’artiste comportant également des pages classiques et des actualités sous forme d’articles).

WordPress propose des solutions à ces problèmes grâce aux champs personnalisés (« custom fields ») et aux articles personnalisés (« custom posts ») classés par taxonomies (équivalents des catégories et tags) qui permettent en théorie de créer un site entièrement sur mesure. Leur usage est toutefois complexe et nécessite une connaissance poussée de WordPress et des langages HTML/CSS, ainsi que de bonnes bases en PHP.

Si l’affichage des champs personnalisés dans le thème ainsi que l’intégration des templates de custom posts doivent toujours être faits manuellement, le plugin Toolset Types permet de simplifier leur création et leur paramétrage. Plutôt que de créer vos champs personnalisés et vos custom posts en modifiant le fichier functions.php de votre thème, vous pouvez utiliser Toolset Types afin de gagner du temps tout en profitant des nombreuses options proposées.

Champs personnalisés créés avec Toolset Types

Champs personnalisés créés avec Toolset Types

L’extension Toolset Types vous permet de gérer vos différents types de posts et vos taxonomies en spécifiant leurs caractéristiques : nom, slug, étiquettes pour le back-office, architecture (hiérarchique comme les catégories ou à plat comme les tags), possibilité de sélection dans le menu, utilisation d’un « nuage » comme pour les tags, etc.

De même, Toolset Types simplifie la création et la gestion des champs personnalisés, qui peuvent être classés par groupes à afficher par exemple sur un certain type de publication ou sur un modèle de page précis. Vous avez le choix parmi toutes sortes de champs : ligne de texte (ou lignes multiples), image, case à cocher, URL, date, adresse e-mail, téléphone ou même un éditeur WYSIWIG. Il suffit ensuite d’afficher ces champs personnalisés dans votre thème grâce à la documentation en ligne de Types.

Interface de création et de gestion des champs personnalisés dans Toolset Types

Interface de création et de gestion des champs personnalisés dans Toolset Types

Ce plugin gratuit ne sera pas forcément utile pour un blog ou un site simple, mais pourrait s’avérer d’une aide précieuse pour l’élaboration d’une architecture plus complexe nécessitant de sortir du schéma classique de WordPress. L’utilisation des champs personnalisés et des customs posts, habituellement réservée aux utilisateurs les plus expérimentés, est facilitée grâce à l’interface ergonomique de Toolset Types qui représente donc un gain de temps considérable pour les intégrateurs et développeurs.

Lien : https://wordpress.org/plugins/types/

Et vous, quels plugins utilisez-vous au quotidien pour vous faciliter la vie ? N’hésitez pas à partager votre sélection dans les commentaires.

Source image : Flickr